Thé des Comores | Six plantes pour prendre soin de vous

Cela fait un moment que je voulais écrire un article sur le thé des Comores. Une boisson au goût, couleur et parfum très subtil. Le fameux thé comorien est en réalité une tisane. Un mélange de plantes destinées à la phytothérapie et à la cuisine et présentent dans les îles de l’archipel des Comores.

Avant toute chose, j’ouvre une parenthèse sur une idée reçue. L’appellation Les Comores n’indique pas un pays. Les Comores c’est un ensemble géographique de quatre iles situés entre Madagascar et la Tanzanie. Le nom des pays étant Union des Comores (trois îles) et Mayotte département français. Cette parenthèse fermée, je vais essayer d’introduire les six plantes qui composent le fameux thé comorien.

6 plantes entre dans la composition traditionnel du thé comorien.

  • mani ya mdarassini (feuilles de cannelle)
  • mani ya sandze (citronnelles)
  • mani ya M’fandrabo (change écorce)
  • Rule ce lit « roulé » (basilic)
  • sadzani (basilic)
  • parovi ou nyadombwe (gros thym).

En shikomori ( terme qui regroupe l’ensemble des 4 langues qui composent les iles) le terme « mani ya » signifie « feuilles de »

Pourquoi une tisane?

Tout simplement parce que la tisane est composée d’extraits de plantes et le thé contient de la théine.

Selon le site futura, “Les appellations caféine et théine renvoient à une seule et même molécule, la 1, 3, 7-triméthylxanthine, de formule chimique C8H10N4O2. Cet alcaloïde de la famille des xanthines est présent dans de nombreux aliments. Il présente un effet stimulant pour le système nerveux ainsi que cardio-vasculaire. Et si c’est le même que l’on retrouve dans le thé et dans le café”

On parle aussi des infusions ? En réalité, l’infusion n’est pas la dénomination pour une boisson, mais c’est un mode de préparation.

La composition du thé comorien a des variantes suivant les îles mais aussi selon les goûts de chacun. Certains vont l’aimer plus épicés avec du gingembre et d’autres vont préféré plus doux en enlevant certaines plantes aux goût amer (gros thym, basilic). Vous pouvez ajouter des fleurs comme l’hibiscus, le jasmin etc.

Et qu’en est il de l’utilisation des plantes médicinales et aromatiques chez nos voisins ?

  • Les malgaches ont la réputation d’être des spécialistes de la médication par les plantes. Cette science est reconnu par le gouvernement malgache depuis 2010 . Le métier de tradipraticien est officiellement reconnu.
  • Quand à l’ile de La Réunion, L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a reconnu 15 plantes endémiques de l’île dans la pharmacopée française. Ce qui permet de retrouver ces différentes plantes dans les pharmacies française.

Qui est à l’origine du mélange de thé des Comores?

Je ne saurais le dire. Ce qui est certain, c’est que les populations africaines, malgaches, indiennes ont apportées leurs savoirs, connaissances dans le but de se soigner et se nourrir. Les fameux alicaments (mot composée de aliments et médicaments.)
D’ailleurs, la médecine asiatique ( chinoise, indienne) prône que la santé commence par bien se nourrir . Il y a encore quelques années, on pouvait trouver facilement des guérisseur / tisaneurs. Des personnes qui ont reçu une formation par leur parent ou par un « fundi ». Ces tisaneurs connaissent exactement l’emplacement des plantes. L’animisme très présent dans les îles de l’archipel est très utilisatrice de plantes. Des plantes qui soignes, pour porter chance. L’animisme est le fait d’invoquer des esprits. Selon les familles, certains esprit se transmet de parents à enfants. Lorsqu’on se prépare à invoquer les esprits, il y a beaucoup de rituels qui s’organisent. Pour préparer l’hôte qui va accueillir l’esprit, un bain avec des plantes spéciales lui ai prodiguer. Ces plantes vont aider le corps de l’hôte à ne pas souffrir lorsque l’esprit arrive.

Ou trouve t’on ces plantes?

Les forêts comorienne regorge une quantité impressionnante de plantes à usage médicales et aromatiques. La nature met à disposition différentes plantes sauvages que l’on va chercher en forêt ( les feuilles de cannelles ou le change-écorce ). Certaines feuilles (le gros thym, les basilics) sont cultivées dans les cours des maisons. A vrai dire, l’habitat traditionnel permettait cela.Un espace est souvent réserver au jardinage. Et de ce fait, on trouvait des plantes aromatiques mais aussi médicamenteuses pour répondre aux besoins de la famille. L’usage des médicaments moderne est arrivé bien plus tard et continu à

La listes des plantes qui composent le thé comorien

Nom

shimaore (shm)
shingazidja (shg)
shibushi (shb)
français (fra)
Nom botaniqueFamilleDescription et imageUsages & propriétés médicinales

Mfandrabo shm

kirandra viavi shb

change-écorce fr
Aphloia theiformis


AphloiaceaeArbre peut atteindre 12 mètre de haut. Le tronc a une écorce lisse, brun-rouge.

Le change-écorce tient de son nom de par son écorce qui se détache du tronc.

c‘est un arbre commun des forêt humides.
Les feuilles du Mfandrabo sont utilisées pour la préparation du thé, pour ses effets toniques.

Les feuilles soignent :
• Le mal de ventre,
• l’hypertension,
• les hémorroïdes,
• la diarrhée,
• le diabète,
• le cholestérol,
• les calculs rénaux,
• l’ulcère et les hémorragies
•soulager les douleurs et fatigues musculaires

En décoction, mélanger les feuilles et l'enveloppe des grains de café préconisée pour les hommes qui souffrent de la prostate.
En onguent, la pâte obtenue en broyant l’écorce fraîche est appliquée directement sur les brûlures.
Mdarasini shm

Darasiny shb

Cannelle de Ceylan fr
Cinnamomum verum

LauraceaeArbre qui peut atteindre 5 à 10 mètres de hauteur. Il a des feuilles et une écorce très parfumées.

Ses feuilles présentent trois nervures très marquées avec des fleurs blanchâtres qui donnent des petits fruits peu charnus.

Elle se distingue de la cannelle de Chine (Cinnamomum cassia), de qualité moindre par sa couleur plus claire et son aspect lisse sur les deux faces.
La feuille du cannellier est la base du thé comorien. Très aromatique mais moins puissante que l’écorce de l’arbre.

L’écorce est très riche en huile essentielle.

Usage de la cannelle :
• Le soin des maux de ventre
• Les ballonnements)
• Diarrhées
• Règles douloureuses ou insuffisantes
• De faibles doses tonifient l’utérus et prépare à l’accouchement.

Une décoction de cannelle et clous de girofle favorise l’accouchement.

En cuisine, l’utilisation de la plante est recommandée pour ses effets préventifs et antimicrobiens.

• Déconseillées aux femmes enceintes, ulcère gastrique ou intestinal.
"Rule shm / shg se lit "roulé"

Basilic africain fr"
Ocimumgratissimum L

LabiaceaeBuissons jusqu'à 2 mètres. Fleurs 4 mm blanc verdâtre. Cultivé à des fins médicinales.

Elle porte des feuilles opposées vert pâle, ovales légèrement effilées et dentelées qui dégagent une odeur aromatique.

A la floraison, la plante porte de petites fleurs blanches, blancrose ou rouge-carmin disposées en longues grappes ou épis pouvant faire 15 cm de long. Les calices donnent quatre petites graines noires."
Les feuilles sont antibactériennes, antidiarrhéiques, antifongiques, cicatrisantes, anesthésiques et stimulantes.

30 grammes de feuilles (1 à 2 cuillère à soupe) dans un litre d’eau, est utile pour traiter de nombreuses affections:
• Douleurs abdominales
• Règles douloureuses
• Digestion difficile
• Maux de gorge
• Angines
• Gingivites
• Douleurs dentaires
• Pertes blanches
• Plaies
• Ulcères
• Abcès
• Furoncles et mycoses
Parovi ou Paraouvi shm

Nyadombwen shg

Paraovy shb

Gros thym fr
Plectranthus amboinicus

LamiaceaePlante herbacée aromatique à tiges épaisse et traînantes. ses feuilles épaisses et duveteuses sont très odorantes.
Elle peut atteindre un mètre de hauteur. De petites fleurs blanchâtre à deux lèvres se développent au sommet de tiges carrées épaisses et fragiles.

Un parfum qui se rapproche d’un mélange d'herbes comme le thym, la sauge, la menthe et l'origan.

La plante est cultivée dans les cours des habitations mais aussi visible dans les campagnes.
Les feuilles de Gros thym contiennent des huiles essentielles, des flavonoïdes, des cinaminics, qui ont tous des propriétés anti-néoplasiques (anti-cancéreux).

Le Gros thym est souvent employée en médecine traditionnelle car c’est un antiseptique, antibactérienne, antifongique, anti-inflammatoire, digestive, antiépileptique, anti-aphte, insecticide.

En tisane, les feuilles :
• sont efficaces contre la toux et douleur abdominales, le soin des rhumes.
• facilitent la venue des règles et soulagent les douleurs.
• sont légèrement sédative (insomnie).

Les feuilles de Paraouvi avec la menthe ont un effet fortifiant.

Dans la cuisine, les feuilles parfument les marinades, les soupes, les plats à base de riz et de poulet. Aux antilles, la feuille très aromatique est consommé dans les plats de poissons.
Sandze shm

siturneli en shb

citronnelle fr
Cymbopogon nardus

PoaceaeLa Citronnelle est une herbe vivace d’origine exotique.

Elle dégage une odeur citronnée quand on la froisse ce qui ne fait pas le bonheur des moustiques.

Les feuilles sont sont de couleurs verte, longues et étroites, à bords rugueux et coupants.
La citronnelle est reconnu comme étant calmantes et digestives.
Les feuilles fraîches ou sèches sont consommées en décoction. Elle se boit sans modération.

La décoction des feuilles possède des effets
• hypotenseurs (Remède, médicament propre à diminuer la tension artérielle)
• expectorants ( facilite la sécrétions produites par les voies respiratoires : trachée, bronches, alvéoles pulmonaires)
• analgésiques
• anti-inflammatoires et diurétiques
• antipyrétiques ( traitement de la fièvre)
• antifilariose (Les filarioses sont des maladies parasitaires transmis par le moustique) et une activité anti-oxydante
• antibactériennes, antifongiques
• antispasmodiquse et stimulante au niveau gastro-intestinal
Sadzani shm shg

Basilic fr
Ocimum americanum var. americanum L

Labiaceae"Plante herbacée. 10 à 50 cm. Fleurs 5 mm blanches ou pourpre clair.
Cette plante est très parfumée avec une odeur poivrée. Ses tiges quadrangulaires sont recouvert de duvet de poils fin, ramifiées, vert clair.
Ses feuilles sont légèrement denticulées. Ses épis terminaux sont constitués de fleurs blanches."
Une autre variété de basilic que l'on trouve aux Comores. Ces feuilles apportent un parfum très délicat au breuvage. Elle très utilisé à Anjouan dans leur préparation de thé.

Le basilic est une source de vitamine A (antioxydant), de vitamine C (tonique) et de minéraux (phosphore, calcium, etc.

La décoction des feuilles sert à soulager les maux de ventre et les coliques.

Contre la grippe, on recommande d’en faire une inhalation.

Après l’accouchement, la plante est utilisée dans un bain de vapeur.

Sources :

  • Sites internet :
  • Tramil: Programme de recherche appliquée à l’usage populaire des plantes médicinales dans la Caraïbe
  • Mayotte mascarin
  • Aplemadom : Association pour les Plantes Aromatiques et Médicinales de la Réunion
  • page facebook : se soigner par les plantes médicinales à Mayotte
  • Livre : Plantes de Mayotte: Christiane & gérard Amann, rené arhel, valérie guiot et gérard marquet. Edition naturalistes environnement et patrimoin

Laisser un commentaire

Fermer le menu
mattis sit ut risus id ipsum mi, elit.
×

Panier