Avoir une hygiène de vie saine et équilibrée

ifusion naturelle citronnelle et rose

Manger santé c’est avant tout manger équilibré. Manger de tout et en quantité raisonnable.

  • C’est réduire le sel, le sucre, les graisses. Manger moins de viande.
  • C’est privilégier les fruits, les légumes, les légumineuses, les substituts à la viande, les produits locaux ou bio, le fait maison
  • C’est lire les étiquettes et choisir les aliments qui contiennent le plus de produits naturels et identifiables.
  • Mais, c’est aussi se faire plaisir de temps en temps et manger des plats plus riches en gras ou en sucres.
  • Il est préférable d’éviter les aliments transformés par l’industrie agroalimentaire.

Manger sainement c’est rester en bonne santé.  Notre médecine commence par les aliments.

Bien choisir son alimentation

On peut dire que bien manger, c’est prendre son alimentation en main, s’informer de la provenance de la nourriture et de ce qu’elle contienne afin de faire des choix éclairés à l’épicerie. Pour bien manger, il faut redécouvrir le goût de cuisiner. Encore là, il est important de varier les sources de protéines et alterner avec le tofu et les légumineuses. On mange bien si l’on ne mange pas trop de viande. Il vaut mieux en diminuer la quantité et en améliorer la qualité. . On mange bien lorsque l’on consomme beaucoup de légumes (de cinq à dix portions par jour) surtout s’ils sont crus et c’est encore mieux. si ces légumes (crus et cuits) sont de culture biologique. Et c’est encore mieux si ces produits biologiques sont de saison. Cette remarque vaut pour toutes les catégories d’aliments.
Pour certains spécialistes de la santé, bien manger, c’est calculer les portions des aliments qu’on met dans notre assiette tout en veillant à intégrer chacun des quatre groupes alimentaires. Tout ça dans le but d’atteindre  et de ne pas excéder les quantités quotidiennes recommandées. Ce qui semble si simple en théorie se complique toutefois en pratique pour toutes sortes de raisons: de temps, d’argent, de santé, d’éducation.

L’impact des aliments dans nos cellules


Les aliments ont un impact jusqu’au plus profond de nos cellules, car ils agissent sur nos gènes. On doit arrêter de se fier aux médicaments pour traiter nos maux et maladies et se tourner plutôt vers une alimentation saine, variée, équilibrée et qui possède des propriétés anti-inflammatoires. Nous devons corriger nos propres habitudes alimentaires et se retourner vers la médecine traditionnelle.  Une bonne quantité de légumes et de fruits frais de toutes les couleurs, des poissons, des viandes maigres, des céréales complètes (sans gluten, le plus possible), des huiles, des œufs, du fromage, du yaourt…. Nous devons éviter les excès, manger souvent de petites quantités (jusqu’à 5 fois par jour) et  boire beaucoup d’eau. Puis, il est préférable d’éviter le verre de jus d’orange du matin, qui est une charge glycémique beaucoup trop élevée pour le corps et qui nous fait partir la journée du mauvais pied.

bien manger c’est tout d’abord manger équilibré pour répondre aux besoins de son organisme

Nous pouvons comparer notre organisme à une voiture qui a besoin d’une source d’énergie pour bien fonctionner, mais aussi d’air, d’huile, de liquide de refroidissement, de lave glace, de liquide de freins et bien d’autres…. ! Donc bien manger c’est tout d’abord manger équilibré pour répondre aux besoins de son organisme. C’est à dire lui apporter tout ce dont il a besoin pour fonctionner, mais aussi ne pas consommer ce qui pourrait nuire à son fonctionnement (on ne peut donc mettre de l’essence  dans une voiture qui fonctionne avec du gasoil). Mais notre organisme est bien plus fun qu’une voiture ! Contrairement à la combustion de l’essence, manger est pour nous un réel plaisir, n’oublions pas que nous sollicitons nos 5 sens lors d’un repas. Il faudra donc manger équilibré, mais aussi savoir se faire plaisir, sans nuire à notre organisme ! Il ne faut pas oublier non plus que, vivant en société, le repas est un moment de partage ! On mange en famille, entre amis, on s’invite, on sort au restaurant, on fait un repas d’anniversaire, on fait des voulés, on fait des repas pour célébrer un mariage…etc.
Malheureusement, avec tout ce que l’on entend dans les médias, on pense bien souvent que bien manger c’est se priver ! Donc forcément, lorsqu’on prend cette bonne résolution cela ne dure pas bien longtemps. Combien ont essayé des régimes draconiens et qu’au final ce sont retrouvés dans des soucis de santé ? Nous ne sommes pas des machines et si nous ne prenons pas un peu de plaisir lors de nos repas, c’est l’échec assuré !


Manger équilibré et avoir une activité sportive

On ne cessera jamais de le répéter, mais pour être en bonne santé et en forme, il ne suffit pas de bien manger ! On le sait, laisser sa voiture au garage trop longtemps n’est pas bon pour le moteur ! Alors il en va de même pour votre corps, il est fait pour se dépenser, alors ne le laisser pas s’ennuyer sur votre canapé ! Choisissez l’activité physique qui vous correspond et lancez-vous ! Et si vous prenez soin de votre voiture, en plus de l’entretenir correctement, vous faites régulièrement des révisions et si elle tombe en panne vous l’amenez voir un professionnel ! Il en va de même pour votre corps ! Surtout qu’à l’inverse de la voiture… vous n’en aurez qu’un !
Vous l’avez compris, inutile de vous lancer dans un régime restrictif qui vous mènera directement vers un échec ! Bien manger ne veut pas dire se priver, s’isoler et manger du poulet et des haricots verts tous les jours ! Soyez raisonnable en apprenant à allier équilibre, plaisir et convivialité.

Bien manger c’est donc manger équilibré, se faire plaisir et partager un bon moment !

Photo la1ere.francetvinfo.fr

En conclusion, je dirais que prendre le temps de manger, en pensant à bien mâcher les aliments est favorable pour éviter les ballonnements et permettre à l’organisme de gérer lui-même le besoin alimentaire, notamment en provoquant la sensation de satiété. Manger plus lentement permet aussi de s’alimenter « en conscience », c’est-à-dire en étant attentif aux différentes saveurs ressenties. Une astuce toute simple consiste à poser ses couverts entre chaque bouchée pour se donner le temps de bien mâcher les aliments.
Si vous avez déjà exploré le fabuleux monde des plantes médicinales comme moi, vous aurez sans doute remarqué que toutes les épices sont considérées comme des plantes médicinales, de même que plusieurs fruits et légumes.
Le fait de nous réapproprier les aliments pour en faire nos alliés dans les soins que nous prodiguons, à nous et à nos proches, ne fait pas que nous rendre la vie plus facile. Ça nous apporte également un sentiment de soulagement, de confiance et de sécurité : nous prenons notre santé en main avec des outils qui sont à notre portée.
Comprendre le potentiel médicinal des aliments, c’est s’offrir une plus grande autonomie pour faire face à la saison des rhumes, mais c’est aussi et surtout apprendre à pratiquer la meilleure forme de médecine possible : la prévention par l’alimentation!

Maintenant, je vous pose la question «Qu’est-ce que bien manger pour vous ? »

Auteur du texte Anli Mogne Mali instituteur dans une école à Handrema sur l’ile de Mayotte et créateur de la page facebook: se soigner par les plantes médicinales de Mayotte.

Cet article a 1 commentaire

  1. C’est super. Un très bon article.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
efficitur. Aliquam elit. vel, luctus et, libero libero. mattis Phasellus
×

Panier